ÉLA
Îles intérieures.

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon

Création en cours : performance interactive et immersive, pour dialogue sonore.
(projet présenté au concours Audi Talents 2019)

Le dessin devient un paysage sonore, un orchestre interactif, une partition.

Cette installation propose un parcours libre et interactif.
Il peut être contemplatif ou très créatif, selon l’appréciation de chacun ;
puisque le paysage prend vie uniquement au contact de la main
du visiteur sur le mur.

 

Jeanne Holsteyn (LUCID) : curation

Éla : création, illustration, design sonore, programmation, électronique.

Création en cours : performance interactive et immersive, pour dialogue chorégraphique.
(projet présenté au concours Audi Talents 2019)

C’est un espace d’immersion expérimental et interactif qui propose
un voyage animé au cœur des paysages, une conversation chorégraphique
et symphonique entre les visiteurs et la Nature. 
Les visiteurs seront invités
à déambuler, se jouer du corps et des mouvements afin de modifier visuellement
les projections visuelles, interagir avec en temps réel. Il s’agit de créer un dialogue
sensoriel entre le corps et le dessin, l’être et le paysage.

 

Jeanne Holsteyn (LUCID) : curation

Éla : création, illustration

Maxime Duché : animation, programmation

William Héritier : design interactif, électronique

Alexis Paul : création sonore

Paysages, Expériences Immersives
raconte une histoire. La nôtre.

Elle vise à nous sortir de nos quotidiens
parfois absurdes, décousus, faits de discordes.

Nous faire chavirer dans un autre monde,
une autre réalité :

à la fois vivante, abstraite, multiple.
Étrange, étonnante.
Particulière et universelle.

Paysages, Expériences Immersives
dessine et questionne l’oscillation
qui habite l’Homme face à sa Nature :

l’équilibre et l’accident,

la beauté et la peur,

la grâce et la catastrophe.

Explorer nos consciences,
nos imaginaires et nos émotions.

À l’heure où tous les scénarios propres
à nos environnements et notre humanité
sont des plus défaitistes, alarmants
et culpabilisants, 
Paysages Expériences Immersives

donne à vivre l’évanescence d’un rêve.

Bien que ces discours soient utiles
pour que chacun prenne conscience
de l’influence que nous avons
sur nos environnements,
je reste convaincue que c’est aussi

en éprouvant la beauté des choses
et leur impermanence,

qu’elles nous apparaissent ensuite plus précieuses.

Paysages, Expériences Immersives
est donc tout d’abord une exploration.

Une promenade se jouant du temps,
des injonctions et de tous les sens.

Paysages, Expériences Immersives
est aussi un mirage,
qui navigue à la frontière de la réalité
et de l’imaginaire, du merveilleux et de l’inouï.

Paysages, Expériences Immersives
est enfin un dialogue, sensoriel et chorégraphique
entre les éléments : 
il mêle corps et images,

fait l’éloge de la lenteur et de la contemplation.

Faire paysages.